L’hormone de croissance synthétique

Quel est le meilleur moment pour faire votre séance cardio ?août 13, 2023
Perdre du ventre facilementjanvier 26, 2024

L’hormone de croissance synthétique

Cet article est un article d’information sur l’hormone de croissance synthétique.

Il n’est aucunement destiné à inciter au dopage.

La détention, la vente, la consommation ou l’importation de produits dopants est interdit par la loi en France.

Aucune des informations ci-dessous ne doit être considérées comme une prescription. Seul un médecin est habilité à prescrire une ordonnance d’hormone de croissance synthétique.

A titre d’information, le médecin prescripteur peut encourir une radiation de l’ordre des médecins. En effet, s’il prescrit de l’hormone de croissance synthétique à un patient sans raisons médicales justifiées, le médecin peut même être condamné à une peine de prison

L’hormone de croissance humaine est une protéine cruciale, qui est créée dans l’organisme, aussi bien pendant l’enfance que tout au long de la maturité. L’hypophyse, également connue sous le nom de « glande maîtresse », sécrète diverses hormones qui régulent les fonctions d’autres glandes, notamment l’hormone de croissance. L’hypothalamus, chef d’orchestre des fonctions végétatives, envoie des instructions à la glande pituitaire, qui produit l’hormone de croissance, qui se déplace ensuite dans la circulation sanguine pour opérer dans d’autres parties de l’organisme.

  1. Qu’est ce que l’hormone de croissance humaine

L’hormone de croissance humaine, plus communément appelée, GH ou HGH, est une protéine engendrée dans l’organisme, qui à son importance, aussi bien pendant l’enfance, qu’à l’âge adulte. L’hormone de croissance est produite par l’hypophyse, connue sous le nom de « glande maîtresse », car elle sécrète de nombreuses hormones qui contrôlent les actions d’autres glandes. Une partie du cerveau appelée hypothalamus envoie des signaux à l’hypophyse pour produire de l’hormone de croissance, qui est envoyée ensuite dans la circulation sanguine pour le bon fonctionnement d’autres parties du corps.

Les premiers prélèvements d’hormone de croissance sur des cadavres par les scientifiques, ont débuté dans les années 1950. Ces prélèvements étaient établis à partir des glandes pituitaires. Cependant, la HGH n’a été synthétisée dans les laboratoires qu’à partir de 1981. Son utilisation comme substance pouvant améliorer la performance devenant alors populaire que peu de temps après. Bien que la recherche scientifique se concentre généralement sur le rôle de la HGH dans le processus de croissance, sa contribution aux processus métaboliques adultes est également cruciale.

L’hormone de croissance aide à construire et à réparer des tissus dans le cerveau et dans d’autres organes. L’hormone de croissance permet d’accélérer la guérison après une blessure et de réparer les tissus musculaires après l’entraînement. L’hormone de croissance aide à construire de la masse musculaire, stimuler le métabolisme et participe grandement à la lipolyse.

L’hormone de croissance profite à la qualité musculaire et à l’apparence d’une peau nettement plus qualitative. L’hormone de croissance ralentit le processus de vieillissement cellulaire.

  1. Quelle est la fonctionne précise de l’hormone de croissance dans l’organisme ?

L’hormone de croissance a deux rôles principaux : stimuler la croissance durant la petite enfance et avoir une influence sur le métabolisme (comment aider l’organisme à mieux transformer les aliments ingérés en énergie).

 Hormone de croissance

L’hormone de croissance humaine à un effet déclencheur de croissance sur la quasi-totalité de tous les tissus et organes de l’organisme. Cependant, la HGH est surtout connue pour son effet stimulant sur la croissance du cartilage et des os, en particulier à l’adolescence pendant la puberté. Les cellules du cartilage et les cellules des os reçoivent des signaux de l’hormone de croissance pour favoriser la réplication et ainsi permettre une croissance en taille des cellules.

 Hormone de croissance et Métabolisme

Le métabolisme consiste en des réactions chimiques dans l’organisme, qui transforment les aliments ingérés en énergie. Toutes les cellules de l’organisme ont besoin d’énergie pour leur bon fonctionnement.

L’hormone de croissance agit sur le métabolisme principalement en augmentant la production de facteur de croissance analogue à l’insuline (IGF-1) et son effet sur les cellules de l’organisme.

L’IGF-1 est une hormone de structure similaire à l’insuline qui gère les effets de l’hormone de croissance dans l’organisme. L’insuline est une hormone essentielle produite par le pancréas qui aide à réguler le taux de sucre dans le sang (glucose) en le diminuant. Comme l’insuline, l’IGF-1 a des effets hypoglycémiants.

L’organisme régule de façon précise la glycémie. Le glucose, ou sucre, est le principal sucre présent dans le sang. Le glucose est obtenu à partir des glucides contenus dans les aliments ingérés. Ce sucre est une importante source d’énergie qui alimente en nutriments de nombreux organes, les muscles, jusqu’au système nerveux de l’organisme.

L’insuline est la principale hormone que le pancréas élabore pour abaisser la glycémie lorsque celle-ci devient trop élevée.

Le glucagon en revanche, est la principale hormone que le pancréas fabrique pour augmenter la glycémie lorsque celle-ci devient trop basse. D’autres hormones peuvent contrecarrer les effets de l’insuline, comme l’épinéphrine (adrénaline) et le cortisol.

Bien que l’hormone de croissance provoque une élévation des niveaux de glucose dans le sang lorsque ceux-ci deviennent trop bas, il est important de savoir qu’une quantité excessive de HGH dans l’organisme, peut contrecarrer les effets de l’insuline, entraînant alors des niveaux élevés de glucose dans le sang.

  1. Les avantages de l’utilisation de l’hormone de croissance synthétique en musculation

Dans cette quête d’un physique toujours plus musclé et plus sec, qui caractérise un physique de bodybuilder, les athlètes ont, depuis les années 1950, utilisé diverses substances, à la fois naturelles et d’origine pharmaceutique.

Après avoir connu une forte croissance musculaire sans précédent avec l’usage des stéroïdes anabolisants, début des années 60, les compétiteurs de bodybuilding savaient qu’ils avaient trouvé l’élément critique nécessaire pour leur faire passer des paliers plus importants dans la quête de perfection physique.

Au cours des années 1970 instaurant une nouvelle ère pour la réussite sportive en compétition, avec l’émergence du professionnalisme et de carrières entières basées sur la capacité athlétique, un nouveau composé a trouvé sa place dans les régimes médicamenteux de ces athlètes souhaitant dépasser leurs limites naturelles : l’hormone de croissance synthétique.

L’hormone de croissance synthétique est principalement utilisée dans le monde sportif pour sa capacité à augmenter fortement la lipolyse et à favoriser la croissance de la masse corporelle maigre.

L’hormone de croissance synthétique permet également de raccourcir le temps de récupération et de renforcer les articulations et les ligaments.

L’hormone de croissance synthétique va aussi accélérer la cicatrisation des tissus endommagés au cours de l’entraînement, tout en augmentant la densité osseuse, et en réduisant les facteurs de risque cardiovasculaire.

L’hormone de croissance synthétique contribue à une amélioration de la santé mentale.

  1. Comment utiliser l’hormone de croissance synthétique ?

(1) Quelle est la méthode la plus efficace pour prendre l’hormone de croissance synthétique ?

L’hormone de croissance synthétique peut être administrée de différentes manières.

Seulement, on peut se poser la question de savoir si une méthode est plus efficace ou appropriée qu’une autre ?

Savoir également, comment l’hormone de croissance synthétique est utilisée dans le monde professionnel peut-être intéressant.

La méthode la plus courante utilisée depuis des années, est en sous-cutané, c’est-à-dire, juste sous la peau et dans les tissus adipeux. Les meilleurs sites d’injections sont dans l’abdomen, les épaules et les cuisses Il suffit simplement de pincer la peau et d’injectez l’hormone de croissance synthétique dans la peau ainsi pincée. Néanmoins, il est important de varier et d’alterner les sites d’injections pour éviter les infections ou les ecchymoses.

L’utilisation de l’hormone de croissance synthétique dans le monde sportif est en revanche différente. Il faut que celle-ci agisse le plus tôt possible pour en tirer le meilleur des bénéfices, faisant ainsi de la méthode intramusculaire (IM) le meilleur choix pour l’administration chez les athlètes.

L’hormone de croissance synthétique atteint ainsi le système beaucoup plus rapidement et commence ses actions plus tôt qu’une injection en sous-cutané.

(2) Quels sont les dosages les plus appropriés d’hormone de croissance synthétique pour les hommes et pour les femmes?

Les athlètes masculins en bodybuilding utilisent généralement entre 2 et 4 UI par jour afin de maximiser les effets de réparation et de récupération qui accompagnent l’utilisation de l’hormone de croissance synthétique. Ce dosage va également favoriser la perte de tissu adipeux et accroître la construction de masse musculaire. Il est à noter que pour potentialiser les effets de l’hormone de croissance synthétique, l’utilisateur de HGH « stacke » avec d’autres androgènes. Les femmes utilisant de l’hormone de croissance synthétique avec ce même objectif, se concentrent plus sur une posologie de 1 à 2 UI journalière. Il est très important de fractionner les prises de HGH lorsque les quantités augmentent.

Les dosages indiqués ici, apporteront de nombreux avantages esthétiques ainsi que des améliorations notables sur les performances. La plupart du temps, les performances ne sont pas directement améliorées par l’hormone de croissance synthétique, mais par la récupération engendrée par celle-ci.

En règle générale, les athlètes masculins auront besoin de 6 à 8 UI de HGH par jour. Cependant, Il est essentiel d’avoir un juste équilibre des quantités utilisées, car les effets secondaires peuvent être très désagréables si les doses dépassent la quantité nécessaire de l’organisme. Pour les athlètes féminins qui cherchent à obtenir ces mêmes avantages, il est judicieux de s’en tenir à une posologie de 3-4 UI par jour.

Un point important à prendre en considération, est que peu importe la quantité d’hormone de croissance synthétique utilisée, il ne faut pas s’attendre à des résultats incroyables du jour au lendemain !

Ce n’est pas une substance qui vous transformera en une semaine. Il faudra beaucoup, beaucoup de temps pour vraiment obtenir des avantages notables avec l’hormone de croissance synthétique, la base restant des entrainements de qualité associés à une nutrition ciblée à votre objectif.

Pour une perte de tissu adipeux et une meilleure récupération musculaire, il faut compter environ 8 à 18 semaines d’utilisation d’hormone de croissance synthétique associée à une discipline alimentaire stricte et des entraînements à haute intensité.

De plus, la dose et les cycles sont différents en fonction des objectifs.

En exemple, ce tableau qui décompose quatre objectifs d’utilisation de l’hormone de croissance synthétique pour les hommes et pour les femmes, ainsi que les doses recommandées et le fonctionnement de HGH.

Les cycles sont sur des durées comprises entre quatre à six mois. Les posologies peuvent être ajustées selon les besoins. Tout ceci reste à titre informatif :

Objectif Posologie pour les hommes Posologie pour les femmes Mode de Fonctionnement
Soin Anti-Âge 1-2 UI par jour 0.5-1 UI par jour Améliore la régénération cellulaire
Force/Bien-être 2-4 UI par jour 1-2 UI par jour Augmente le métabolisme/synthèse des protéines
Croissance musculaire 4-6 UI par jour 2-4 UI par jour Accélère la récupération et améliore la synthèse des protéines
Traitement médical 6-16 UI par jour 6-12 UI par jour Accélère considérablement les taux de régénération cellulaire et aide à la guérison

(3) Quel est le meilleur moment pour injecter l’hormone de croissance synthétique ?

Si l’objectif est la lipolyse, le meilleur moment pour prendre l’hormone de croissance synthétique est lorsque le taux de sucre dans le sang et le taux d’insuline sont bas. Judicieusement, le matin, juste après le réveil. C’est aussi une excellente idée de coupler cela avec une activité cardio par la suite. L’hormone de croissance synthétique favorisera alors le déstockage des graisses pour l’utiliser comme source principale d’énergie.

La seconde prise devrait avoir lieu environ cinq à six heures plus tard. Certains peuvent l’utiliser après trois heures, mais cela devrait être évité. En effet, l’hormone de croissance synthétique est éliminée en trois à quatre heures, mais les niveaux d’IGF sont encore assez élevés pendant six à huit heures.

(4) Comment reconstituer l’hormone de croissance synthétique avec l’eau bactériostatique ?

Pour cela vous aurez besoin de :

-Une seringue à insuline.

-Une fiole d’eau bactériostatique.

-Une seringue d’injection.

Mode de préparation étape par étape :

Étapes Comment faire Images d’illustration
Étape 1 Aspirer (1ml) d’eau bactériostatique dans une seringue
Étape 2 Introduire la seringue dans le flacon de HGH avec l’aiguille appuyée contre le côté du verre. Le flacon de HGH doit être retourné avec la plaquette en haut du flacon.

Introduire lentement l’eau dans le flacon afin qu’elle coule sur le côté en verre du flacon sans éclabousser la poudre.

Étape 3 Ne jetez introduire l’eau directement sur la poudre qui très fragile.

Ne jamais secouer le flacon. Vous endommagerez et tuerez pratiquement le peptide en le manipulant de cette façon.

Une fois que vous avez l’eau dans le flacon de HGH avec l’eau en bas et la plaquette en haut. Posez le flacon sur le côté.

Étape 4 Cela permettra à l’eau de se mélanger plus doucement avec la plaquette. Vous pouvez rouler la fiole lentement d’avant en arrière pour s’assurer que tout est mélangé. Sur la photo ci-dessus, vous pouvez voir une partie de la plaquette non dissoute accrochée au flacon.

Une fois constitué, HGH doit être conservé au réfrigérateur en tout temps. Utiliser le contenu du flacon dans les jours 7 est le meilleur.

 

5.Quels résultats avec l’hormone de croissance synthétique ?

Nous sommes tous différents, et les résultats varient d’un individu à l’autre. Certaines commencent à voir les résultats après les premières injections de HGH en une semaine. Pour d’autres utilisateurs, cela peut prendre plusieurs semaines avant qu’il y ait des changements significatifs sur le physique. Quoi qu’il en soit, vous verrez des changements (relativement mineurs) au cours des 3 à 4 premières semaines d’utilisation. Au cours des prochains mois, l’impact positif sur votre apparence et votre santé globale s’améliorera considérablement.

Voici les résultats obtenus en règle générale après six mois d’utilisation d’hormone de croissance synthétique :

 

Mois après l’injection de HGH Résultats obtenus
Premier mois  Augmentation de l’énergie

Qualité du sommeil amélioré

Anxiété réduite

Deuxième mois  

Métabolisme plus rapide

Perte de poids plus facile

Meilleur tonus musculaire

Augmentation de la libido

Peau plus lisse

Troisième mois  Mémoire plus claire

Augmentation de l’endurance

Augmentation de la libido

Augmentation du tonus musculaire

Flexibilité améliorée

Début de la repousse des cheveux

Des os plus solides

Système immunitaire plus fort

Récupération plus rapide

Quatrième mois  Diminution des douleurs articulaires

Endurance accrue

Meilleure fonction mentale

Cinquième mois  Amélioration de la qualité de la peau

Perte de poids significative

Sixième mois  Amélioration du tonus musculaire

Augmentation de la masse musculaire

Diminution du cholestérol

6.Y a-t-il des effets secondaires avec l’utilisation d’hormone de croissance synthétique ?

En ce qui concerne les effets secondaires indésirables et les dangers de surdosage de l’injection de HGH, il n’y en a vraiment pas beaucoup. Nous avons déjà établi que l’hormone de croissance est déjà créée naturellement par l’organisme, et comme la majorité des meilleures injections d’hormone de croissance synthétique sont faites avec des ingrédients naturels, les consommer en quantités appropriées n’est pas plus dangereux que de consommer des suppléments de protéines ou un complexe d’acides aminés.

Néanmoins, quelques effets secondaires ont été associés à l’utilisation excessive d’hormone de croissance synthétique tels que :

Douleurs articulaires, musculaires ou nerveuses

Niveaux élevés de cholestérol

Risque accru de diabète et de maladies cardiaques

Picotement et engourdissement de la peau

Risque de croissance tumorale cancéreuse

Acromégalie

Agrandissement du cœur

Faible taux de sucre dans le sang

Fatigue

Sautes d’humeur

Dommages au foie

Gynécomastie

Il est essentiel de garder à l’esprit que même si l’utilisation d’hormone de croissance synthétique entraîne des gains musculaires plus rapides, il y aura pour conséquence, et ce de façon inéluctable, au minimum l’un des effets secondaires susmentionnés.

  1. Conclusion

A notre époque, les exigences sportives augmentent toujours de plus en plus. Ces exigences conduisent les athlètes à chercher par tous les moyens, des façons d’améliorer leurs performances physiques.

« Citius-Altius-Fortius », telle est la devise des jeux olympiques qui encourage indirectement les athlètes à toujours aller chercher des performances au-delà des limites de leurs possibilités naturelles !

L’une des façons trouvées par les athlètes d’améliorer leur succès est l’utilisation de l’hormone de croissance synthétique car indétectable ! Avec l’ajout d’autres anabolisants, associés aux entrainements et à la nutrition, des cycles d’hormone de croissance synthétique offrent aux athlètes une multitude d’avantages.

L’utilisation de HGH se révèle alors un excellent moyen pour eux d’obtenir de meilleures performances physiques !

Vous pouvez trouver des informations intéressantes sur un sujet similaire en découvrant ces 2 articles :

https://www.msbodycoaching.com/les-steroides-anabolisants/

https://www.msbodycoaching.com/les-differents-esters-de-testosterone-et-leurs-effets/

Pensez à suivre notre actualité et retrouvez tous nos conseils sur notre compte Instagram :

https://www.instagram.com/msbodycoaching/?hl=fr

Les plus belles filles et les meilleurs athlètes sont dans la Team MS Body Coaching.